Chorale de l'Est parisien

La chorale / Les chefs de chœur


Didier Bolay

Didier Bolay est le chef titulaire de la chorale de l'Est parisien depuis 1996. Il est animateur des rencontres de chant choral et des stages d'été de la CEP.

Photo de Didier Bolay

Né à Genève en 1966, il a suivi des études de chant, de trompette et de direction. Il donne des concerts en tant qu'instrumentiste et chanteur soliste.

Didier Bolay est chanteur soliste basse dans l'Ensemble vocal français. Il y remplace de temps en temps Gilbert Martin-Bouyer en tant que chef de chœur. Didier Bolay a participé au chœur dans l'opéra Carmen de Bizet monté au théâtre du Châtelet en 2007.

Didier Bolay est le tromboniste-trompettiste attitré de Tiken Jah Fakoly avec qui il a participé à de nombreuses tournées en France et à l'étranger. Comme tromboniste-trompettiste, Didier Bolay a enregistré avec plusieurs groupes de reggae. L'album Perspectives du groupe Broussaï auquel il a contribué a été salué comme  meilleur album de reggae français par le public et les professionnels en 2009.

Il dirige également la chorale Pablo Neruda à Bagnolet depuis septembre 2012.

Gilbert Martin-Bouyer

Gilbert Martin-Bouyer est le fondateur de la chorale de l'est parisien, il l'a dirigée de 1977 à 1996.

Photo de Gilbert Martin-Bouyer

Il a poursuivi une double carrière de médecin (directeur de recherche et expert international) et de chef de chœur. Il a créé et dirigé diverses formations en Touraine et à Paris (Chorale populaire de Paris). Les formations qu’il a dirigées ont été plusieurs fois premières dans des concours internationaux de chant choral (Paris, Budapest, Bucarest et Varsovie). Parmi les œuvres enregistrées pour la première fois, citons la prestigieuse symphonie funèbre et triomphale de Berlioz. Il a été secrétaire de la fédération musicale populaire de 1952 à 1962, où se sont impliquées de nombreuses personnalités de la musique et du chant choral.

Il a été l’organisateur de divers concours internationaux où se sont distinguées les formations de Stéphane Caillat, Jacques Grimbert, Abbé de Bazelaire et Raphaêl Passaquet. En 1956, il a animé les premières olympiades internationales de Chant choral à Paris où douze pays ont été représentés. Il a enregistré plusieurs disques aux éditions Erato et Chants du Monde.

Gilbert Martin-Bouyer a créé en 1992 l'Ensemble vocal français, chœur professionnel de 12 chanteurs solistes dont le répertoire comprend principalement des œuvres vocales de musique française de la Renaissance à la période contemporaine. Citons les concerts donnés par l'Ensemble vocal français pour rendre hommage aux compositeurs Serge Nigg en 2009, Madeleine et Darius Milhaud en 2008, Joseph Kosma en 2007 et Charles Koechlin ou encore au poète Senghor en 2006 et George Sand en 2005. L'Ensemble vocal français a participé à l'enregistrement de plusieurs cédéroms.

En 1993, Gilbert Martin-Bouyer a fêté ses cinquante annnées de direction chorale.

Christophe Grapperon

Christophe Grapperon est le plus fidèle chef invité de la CEP pour les stages d'été ainsi que pour les rencontres de chant choral de Montreuil.

Photo de Christophe Grapperon

C’est après avoir étudié l’accordéon de concert qu’il aborde des études de chant, de direction de chœur et de direction d’orchestre au Conservatoire national de région d’Aubervilliers-La Courneuve et à l’École nationale de musique et de danse d’Évry-Ville Nouvelle. Il obtient son diplôme d’étude musicale de chant dans la classe de Daniel Delarue et de direction de chœur au CNR ainsi que le certificat d’aptitude de professeur chargé de direction des écoles de musique.

Titulaire d’une licence en musicologie à l’université de Paris VIII, il approfondit l’étude de la direction de chœur et d’orchestre avec Pierre Cao, Catherine Simonpietri et Nicolas Brochot. Il est engagé comme baryton par plusieurs ensembles vocaux : Soli Tutti, Les Jeunes Solistes, Séquenza 9.3 et le Chœur des Musiciens du Louvre dont Marc Minkowski lui propose la direction en 2002. On a pu l’entendre comme soliste dans le Requiem de Fauré, Didon et Énée de Purcell, le Dialogue des Carmélites de Poulenc, le Docteur Miracle de Bizet ou encore au sein de la compagnie les Brigands dans Barbe-Bleue, Geneviève de Brabant, le Docteur Ox d’Offenbach

Sous la direction de Marc Minkowski, il a chanté en 2002 aux côtés d’Anne-Sofie von Otter le rôle du notaire dans la Grande-Duchesse de Gerolstein d’Offenbach au théâtre du Châtelet et en 2006 le Scythe dans Iphigénie en Tauride de Gluck à l’Opéra de Paris.

Christophe Grapperon dirige l'ensemble de chanteurs amateurs expérimentés Claudio Monteverdi depuis 2001. Il a été chef de chœur du chœur des Musiciens du Louvre-Grenoble de Marc Minkovski.

Il assure la direction musicale de la compagnie Les Brigands depuis 2007, compagnie d'une quinzaine de chanteurs issus à l'origine des Musiciens du Louvre. Cette compagnie redonne vie aux opérettes oubliées telles La botte secrète de Claude Terrasse montée de 2011 à 2013 ou Phi-Phi de Henri Christiné en 2010-2011, Arsène Lupin banquier, La cour du roi Pétaud, La Société Anonyme des Messieurs Prudents. Fin 2012, il dirige les opéras bouffe de Jacques Offenbach Croquefer ou le dernier des paladins et L'Ile de Tulipatan, puis fin 2013 et fin 2014 – début 2015 La Grande-Duchesse à l'Athénée.

Depuis avril 2010 et l'opéra bouffe Mignon d'Ambroise Thomas à l'Opéra Comique, Christophe Grapperon assiste Laurence Equilbey dans la préparation du chœur Accentus. En 2013, il dirige le chœur d’Accentus pour Ciboulette à l’Opéra Comique.

Mathieu Braud

Mathieu Braud anime un atelier d'été de la CEP depuis 2016.

Il est pluri-instrumentiste et professeur de musique.

Il s’intéresse successivement à l’écriture musicale, notamment auprès de Claude Henry Joubert et François Saint Yves ainsi qu’à l’analyse auprès de Vincent Barthe et de François Boukobza.

Il se tourne également vers la direction d’orchestre après avoir suivi les enseignements et les master class de Julien Guénebaut, Nicolas Brochot, de Claire Gibault et de Philippe Gérard.

Depuis septembre 2016, il est admis au Conservatoire royal de Bruxelles en classe de direction d’orchestre.

Le même mois, il crée un orchestre de chambre professionnel non permanent : l’Ensemble dénote.

Depuis janvier 2017, il est le chef de chœur du lycée Flora Tristan à Noisy le Grand (chœur d'adultes et de lycéens).


↑ Haut